tourisme

Aného est une ville naturellement touristique et l’une de ses potentialités est le tourisme. Le site est très attrayant avec une plage sablonneuse le long de l’Océan Atlantique et une lagune qui traverse la ville et se jette dans la mer par une embouchure. Cette prédisposition naturelle est complétée par une capacité hôtelière importante à travers les Hôtels et auberges tels : La Becca, The First, Sancta Lucia, Oasis, Miss Hôtel, Bella BELLOW, les Copains, Zénith, la Cigogne, la côte du soleil etc..

Nous notons également la présence du Musée Régional à Zébé, les Palais Royaux de Glidji, de Lolan et de Nlessi qui attirent beaucoup de visiteurs.

Infrastructures

Aného est une ville frontalière et sur le plan national une ville secondaire et à ce titre elle ne dispose pas d’infrastructures spécifiques : sur le plan routier, la ville est traversée par la RN2 (route internationale) et une route secondaire qui va à Vogan, Afagnan, Tabligbo ; sur le plan culturel et sportif, il y a un stade municipal, un stade des sports de main et quelques salles de spectacles exigües ; sur le plan sanitaire, il y a un hôpital préfectoral, un hôpital psychiatrique, trois centres de santé,  un centre de dépistage volontaire du SIDA ; sur le plan scolaire, il y a 04 Lycées, un collège technique commercial, un Lycée d’enseignement technique et professionnel, 07 CEG et plus d’une vingtaine d’écoles primaires. Aussi, nous notons l’existence des centres de formations.