Les derniers Articles

Le lancement de la campagne de sensibilisation aura lieu ce mercredi le 14 Mars 2018 à la mairie d’Aného autour de l’Ambassadeur du SPANC Mme HUNLEDE A.Dédé Massogna.

LA MAIRIE D’ANEHO BENEFICIE D’UN FINANCEMENT POUR LE PROJET D’ASSAINISSEMENT « ESPANCA » GRÂCE A L’UE ET AU DEPARTEMENT DES YVELINES EN FRANCE Le Projet « Extension du Service Public d’Assainissement non Collectif » (ESPANCA) de la commune d’Aného a été lancé le 29 mars à Aného par le préfet des Lacs, M. Datè Bénissan-Tétévi, en présence de l’ambassadeur de l’UE au Togo, son Excellence Nicolas Martinez, et la représentante du département des Yvelines (France) au Togo, Mme Marie Caroline Pouchet. Son coût est de 426 285 103 F CFA cofinancé par l’UE et le Département des Yvelines. Le projet est le prolongement du « Service Public d’Assainissement Non Collectif » (SPANC), précurseur de l’actuel. Il s’achèvera en 2019. L’objectif du projet est de consolider les premières réalisations du SPANC dans la commune. Elle favorisera l’équipement 80% des habitations en ouvrage d’assainissement autonome et devra offrir des conditions d’hygiène décentes aux écoles primaires publiques (Latrines). Elle permettra aussi d’abonner 41% des ménages et 100% des services publics (ramassage d’ordures et vidange des eaux usées et des excréta) et d’assurer la pérennité du projet. Pour arriver à son terme, 201 équipements ECOSAN et des puisards seront réalisés avec une participation de 50.000 F CFA par ménage. Neuf écoles primaires publiques seront équipées de toilettes à fosses septiques séparées pour les filles et les garçons avec une campagne de sensibilisation pour un minimum d’hygiène. Cinq cent nouveaux ménages seront abonnés au SPANC et deux circuits de collecte de déchets seront consolidés et les déchets feront l’objet d’une valorisation dans le domaine agricole, après contrôle et suivi expérimental positif préalable par les laboratoires de L’ESTBA de l’Université de Lomé. Le projet SPANC était né en 2012 du constat amer, par la délégation spéciale, de défécation permanente des riverains de la côte sur la plage. Le cofinancement de l’UE et du partenaire de la Commune d’Aného, le Département des Yvelines, a facilité la construction de 42 latrines ECOSAN dont le coût de l’unique varie entre 389.000 et 450.000 FCFA avec 97.225 F de participation du ménage; 23 latrines à fosses septiques d’un coût de 720.000 F à 810.000 F avec une participation par ménage de 288. 000 F CFA. Le projet SPANC s’est achevé à la fin du mois de décembre 2016. Il a facilité acquisition des équipements tels un tracteur avec accessoires, un chariot et une tonne à lisier pour les vidanges ; la construction d’un garage, l’aménagement de la voie d’accès au site de dépotage du projet et le démarrage de la clôture du site en haie vive. La cérémonie a été marquée par un sketch du groupe Le Caméléon sur le non-respect de l’hygiène et de l’assainissement dans la ville d’Aného, les témoignages d’habitants ayant profité du SPANC à travers la réalisation de toilettes dans leurs domiciles ; les prestations du ballet Sodégbé, du groupe folklorique « Fiossokpa » et de l’artiste Viviane Johnson ; la remise de diplôme d’honneur et de fanions de la ville d’Aného à l’ambassadeur Nicolas Martinez, à la représentante du Département des Yvelines, Mme Caroline Pouchet, et au Préfet des Lacs, M. Datè Bénissan-Tétévi. Spécialement, la commune a aussi offert une peinture à l’huile représentant les cabines des toilettes ECOSAN à l’ambassadeur Nicolas Martinez. L’ambassadeur de l’UE au Togo, Nicolas Martinez, et la représentante du Département des Yvelines au Togo, Mme Marie Caroline Pouchet, ont félicité le président de la délégation spéciale de la commune d’Aného, M. Patrice Ayayi Ayivi, pour son courage qui a favorisé la réalisation du SPANC, un projet pilote modèle au Togo, puis à sa prolongation avec l’ESPANCA. Ils ont aussi apprécié le cadre de vie historique, culturel et touristique de la ville d’Aného. L’ambassadeur a ajouté qu’il est indispensable que l’administration de la mairie d’Aného reste à l’écoute de la population pour une meilleure compréhension mutuelle et le partage des objectifs de l’ESPANCA ; qu’elle assure correctement cette période de transition en matière de décentralisation jusqu’aux prochaines élections locales afin que tous comprennent les besoins des citoyens et surtout une gestion financière efficiente et transparente. L’ambassadeur et la représentante des Yvelines ont conseillé la délégation spéciale d’éviter le favoritisme et les complicités, de renforcer les priorités d’actions vers les écoles et la jeunesse pour la viabilité du projet et la conservation du patrimoine de la ville historique d’Aného pour les générations futures. Pour Mme Marie Caroline Pouchet, les Nations Unies ont, à travers la Journée mondiale de l’Eau, exhorté les pays et leurs populations à utiliser rationnellement l’eau et même à assainir les eaux usées afin de les réutiliser en raison du réchauffement climatique et de la diminution des réserves d’eau dans le monde. Un message bien compris et approuvé par le préfet des Lacs, Datè Bénissan-Tétévi, le président de la délégation spéciale de la commune d’Aného, Patrice Ayayi Ayivi, et les trois trônes (Glidji, Lolan et Adjigo et Alliés) à travers leur porte-parole, Gbossouh Folly. Ils ont exprimé leur reconnaissance à l’UE et au Département des Yvelines pour leur soutien matériel et financier tout en remerciant le chef de l’Etat pour sa politique de coopération et d’atteinte des ODD dans l’amélioration du cadre de vie des populations togolaises. Le président de la délégation spéciale de la commune d’Aného a félicité l’UE pour l’anniversaire de ses soixante années d’existence marquée par la sauvegarde de la paix et la stabilité en Europe, le développement multilatéral, la protection de l’environnement sur la planète, la défense et la protection des droits de l’Homme et surtout la lutte contre la pauvreté dans les pays en développement. Il a expliqué à l’assistance les efforts personnels fournis par l’ambassadeur Martinez dans la reprise de la coopération de l’UE avec le Togo ; le contenu du SPANC et de l’ESPANCA, les perspectives et a conclu que la population et les autorités locales exécuteront ce projet avec raison et passion pour sa pérennité. La Mairie d’Aného